Accueil portail recherche > Actualits


Le CERMN publie dans la prestigieuse revue Chemical Society Reviews

Les techniques d’imagerie médicale ne cessent d’évoluer pour améliorer toujours plus la détection clinique des pathologies, suivre leur évolution et adapter les traitements. L’une d’elles, la tomographie par émission de positons ou « TEP », consiste à administrer au patient un produit radiopharmaceutique contenant une molécule radioactive, choisie en fonction de sa capacité à fournir un diagnostic sur le fonctionnement d’un organe donné. C’est elle qui va marquer les cellules cancéreuses ou, dans le cas de maladies neurodégénératives, les lésions cérébrales.

Les molécules radioactives utilisées dans ce cadre n’existent pas à l’état naturel et doivent donc être produites. Les activités de recherche du CERMN sont depuis quelques années consacrées à la conception de nouvelles méthodologies de radio-marquage pour l’imagerie médicale. Tout l’enjeu consiste à intégrer facilement des atomes radioactifs sur des molécules d’intérêt, sans en modifier les propriétés originales.

Le Bore est l’un des éléments qui intéresse de plus en plus la communauté scientifique pour le marquage de molécules, en raison de sa grande stabilité et de sa faible toxicité. Les dérivés du Bore ont fait l’objet d’un article co-signé par Thomas Cailly, maître de conférences en chimie bio-inorganique au CERMN, Thomas Wilson, doctorant en chimie à l’université d’Oxford et de Véronique Gouverneur, professeur de chimie à l’université d’Oxford, dans une revue prestigieuse de la Royal Society of Chemistry. L’article propose un état de l’art sur l’utilisation de dérivés du Bore pour le marquage de molécules avec du fluor-18, du carbone-11 et des isotopes de l’iode.
 

Télécharger la page

Dernière modification : 20 novembre 2018



UNICAEN
Université de Caen Normandie
Esplanade de la Paix | CS 14032 | 14032 CAEN cedex 5