Accueil portail recherche > Actualits


Midi labo au CERMN

Les Midi labo, ce sont des rencontres, le temps d’une pause-déjeuner, entre les laboratoires de recherche et les personnels UNICAEN : l’occasion de découvrir les coulisses de la recherche et et d’échanger autour des dernières avancées scientifiques. Après le service de paléoanthropologie du Centre Michel de Boüard · CRAHAM (UMR 6273 UNICAEN-CNRS), c’est le Centre d’études et de recherche sur le médicament de Normandie · CERMN (EA 4258) qui a ouvert ses portes le lundi 19 novembre.

De la découverte d’une molécule à sa mise sur le marché, le parcours du médicament est long, coûteux et complexe. Le cœur de l’activité scientifique du CERMN concerne la première étape de ce parcours : rechercher et découvrir de nouveaux principes actifs à visée diagnostique ou thérapeutique.

Durant 1h30, les visiteurs ont rencontré des spécialistes de chémoinformatique, de chimie organique et médicinale, ou encore de pharmacie galénique. Leurs objectifs : identifier une molécule d’intérêt, la fabriquer, vérifier son action vis-à-vis d’une cible donnée, modifier ses propriétés physico-chimiques pour améliorer son activité, et s’assurer qu’elle atteindra bien sa cible dans un organisme vivant. Les chercheurs s’appuient sur la chimiothèque, une collection de plus de 19 000 molécules synthétisées au CERMN, qui constitue une banque de données inestimable pour la recherche.

Le développement de la molécule se poursuit ensuite sous forme de collaborations pour franchir toutes les étapes réglementaires indispensables à une éventuelle mise sur le marché. Le CERMN participe aujourd’hui à une douzaine de programmes dans les domaines de la cancérologie et des maladies neuro-dégénératives. Le programme Preclinicalzh, soutenu par Normandie Valorisation, poursuit le développement pré-clinique du Donécopride et de ses dérivés — une famille de molécules exerçant plusieurs actions contre les symptômes et l'évolution de la maladie d’Alzheimer. Le programme européen Euroneurotrophin vise à développer de nouvelles stratégies pour stopper la progression de maladies neurodégénératives, en restimulant la production de neurones. En cancérologie, le CERMN a notamment mis au point le Pyridoclax, une molécule aujourd’hui en cours d’évaluation qui entend contrer le phénomène de chimiorésistance, caractéristique de nombreux cancers tels que les cancers de l’ovaire.

Après la visite du laboratoire, les échanges se sont poursuivis autour d’un panier-repas. De nouvelles pauses déjeuners seront organisées au cours de l’année 2018-2019 !

   

Télécharger la page

Dernière modification : 26 novembre 2018



UNICAEN
Université de Caen Normandie
Esplanade de la Paix | CS 14032 | 14032 CAEN cedex 5