Accueil portail recherche > Actualités


Prix Paul Germain 2019 de l’Association française de mécanique

© DR Photo prise par Groupe thématique et transverse activités universitaires en mécanique de l'Association française de mécanique sur Twitter @GTT_AUM

Le Congrès français de mécanique est, tous les deux ans, l’occasion de dresser un état des lieux des avancées scientifiques et techniques dans le domaine de la mécanique — cette branche de la physique qui étudie les mouvements et les forces.

Ces rencontres entre acteurs de la recherche et de l’innovation sont également l’occasion de mettre un coup de projecteur sur les travaux de doctorat : le prix Paul Germain, doté de 3 000€ a distingué deux thèses cette année, dont « Méthodes de régularisation évanescente pour la complétion de données ». Cette thèse, c’est celle de Laëtitia Caillé, préparée au Laboratoire de mathématiques Nicolas Oresme, sous la direction de Franck Delvare.

« L’objectif de ma thèse est de développer une méthode introduite il y a 20 ans pour résoudre des problèmes dits "de complétion des données", que l’on rencontre souvent en ingénierie. », précise Laëtitia Caillé, aujourd’hui maître de conférences à l’université de Poitiers. « Comment détecter un défaut de fabrication, une fissure sur un pont en béton, par exemple ? Les méthodes mathématiques et numériques permettent de se pencher sur des problèmes qui ne peuvent être résolus par l’expérience. »

Les lauréats du prix de thèse Paul Germain 2019, Laëtitia Caillé et Mehdi Khalloufi, à droite des membres du jury. 
©DR Photo prise par Groupe thématique et transverse activités universitaires en mécanique de l'Association française de mécanique sur Twitter @GTT_AUM


Télécharger la page

Dernière modification : 10 septembre 2019



UNICAEN
Université de Caen Normandie
Esplanade de la Paix | CS 14032 | 14032 CAEN cedex 5