Accueil portail recherche > Laboratoires


HYD2M


Le site normand du Raz Blanchard est le lieu des plus forts courants de marée d'Europe de l'Ouest, qui peuvent être associés à un état de mer très agité selon les conditions atmosphériques, avec des vents de plus de 100 km/h lors des tempêtes générant des déferlantes.

Son industrialisation prochaine par des fermes hydroliennes a conduit la communauté scientifique à y entreprendre des recherches innovantes dans le contexte de conditions extrêmes. Les principaux acteurs académiques et industriels français et étrangers travaillant sur la ressource EMR se sont associés (12 partenaires au total) dans le cadre du projet ANR-FEM HYD2M (lauréat au 1er AAP ANR-FEM) porté par l'Université de Caen Normandie (PI : Anne-Claire Bennis). HYD2M vise à quantifier l'impact de l'état de mer et des événements extrêmes sur la production d'électricité. Pour cela des mesures in situ seront associées à la modélisation numérique afin de mettre en place différents scénarios hydrodynamiques qui serviront de base à l'estimation du productible.

L'objectif est d'abaisser l'erreur sur le productible à 10%, sachant qu'actuellement cette erreur se situe vers 20-25%. HYD2M permettra pour la première fois l'instrumentation en temps réel et pendant au moins 3 ans du Raz Blanchard. Les conditions hydrodynamiques extrêmes pousseront la technologie radar à ses limites faisant émerger de nouvelles recherches. HYD2M fera progresser la connaissance en mesures et modélisation 3D des interactions vagues-courant en milieu mégatidal avec un jeu de données in situ unique (radars (HF, VHF, bande X), bouées dérivantes, ADCP/AWAC de fond et de surface, ADV) et des modélisations numériques innovantes (modélisation de la turbulence par de la dispersion non-linéaire dans un cadre GLM par ex.), le tout associé à une chaine de conversion de l'énergie hydraulique en énergie électrique qui est en cours de développement pour estimer le productible. HYD2M fournira une base de données unique pour le productible en fonction des conditions météo-océaniques. Enfin, HYD2M constitue la première pierre de la création d'un laboratoire à ciel ouvert pour l'étude des interactions vagues-courant en milieu extrême qui permettra de faire avancer la communauté scientifique sur ce sujet.

Télécharger la page

Dernière modification : 13 mai 2016


RESPONSABLE SCIENTIFIQUE

Anne-Claire Bennis
Morphodynamique continentale et côtière (M2C · UMR 6143)
anne-claire.bennis@unicaen.fr

UNICAEN
Université de Caen Normandie
Esplanade de la Paix | CS 14032 | 14032 CAEN cedex 5