> Catalogue > Philosophie > Revues et publications en série > Bibliothèque de philosophie politique et juridique
Van Velthuysen Lambert

Des principes du juste et du convenable : une apologie du De Cive de Hobbes (1651-1680)

Texte traduit et présenté par Catherine Secrétan.
 


Connu pour ses relations amicales avec Spinoza, dont il devait par ailleurs critiquer certaines des thèses du Tractatus Theologico-Politicus, Lambert Van Velthuysen (1622-1685) est aussi l’auteur d’une importante œuvre philosophique et théologique qui témoigne de sa très importante et active participation à la diffusion des idées de Descartes, de Spinoza et de Hobbes aux Pays-Bas. L’intérêt de son Epistolica dissertatio de Principiis Justi et Decori, continens Apologiam pro tractatu Clarissimi Hobbaei, De Cive, publiée en 1651, est de prendre, peu de temps après la première édition du De Cive (parue à Amsterdam en 1647), la défense de certaines thèses hobbesiennes dans un climat intellectuel qui était pourtant fortement prévenu contre l’athéisme et l’absolutisme politique du philosophe anglais. En 1680, dans la seconde édition de son texte, Van Velthuysen introduit de nombreuses variantes où son engagement, loin de s’être atténué, apparaît au contraire renforcé. Ce texte, traduit ici pour la première fois en français, avec ses variantes, offre donc une approche inédite et originale sur la diffusion des idées de Hobbes dans l’Europe du XVIIe siècle.

Amsterdam, 1689 ; reprint, Caen, 1995, 14 x 22, br., 192 p.

ISBN : 2-84133-051-6
SODIS : F202152

18,29 €

XML / ONIX

Des mêmes auteurs / responsables : Secretan Catherine - Van Velthuysen Lambert



forum