> Catalogue > Philosophie > Revues et publications en série > Bibliothèque de philosophie politique et juridique
Campanella Tommaso

Aphorismes politiques

Traduction de Pierre Caye et Claude Monet.
 


Comment réunir prémonitoirement Leibniz et sa communauté des esprits, Hobbes et sa communauté des corps, enfin Adam Smith et sa communauté des biens, en un seul pouvoir : la Monarchie universelle ? Par une catallactique qui règle chacun des trois domaines en autant de champs d’échange et de partage, et par leur architectonique qui bouleverse la logique de la doctrine aristotélicienne des trois constitutions, monarchique, aristocratique et démocratique : telle est la leçon de la Politique réduite en aphorismes de Tommaso Campanella. En tant que telle, la Politique, constamment méditée au long de sa vie, est le nœud qui concentre et explique toute l’œuvre du dominicain : non seulement son œuvre politique, mais aussi son œuvre métaphysique qui annonce les pensées du système classique. C’est que le pouvoir des hommes n’est que l’expression du conamen universale qu’il leur appartient de cultiver et d’intensifier avec soin : Campanella devient ainsi le penseur inaugural de l’État universel considéré comme mobilisation totale de la communauté des hommes et de leurs facultés.

1993, 14,4 x 20,7, br., 152 p.


SODIS : F201302

22,87 €

XML / ONIX

Des mêmes auteurs / responsables : Campanella Tommaso - Caye Pierre - Monet Claude



forum