> Catalogue > Philosophie > Revues et publications en série > Bibliothèque de philosophie politique et juridique
Erhard Benjamin

Apologie du diable

Traduction inédite de Philibert Secrétan.
 


Benjamin Erhard (1766-1827), par sa pensée politique, se situe, au lendemain de la Révolution française, dans le clan des « Jacobins allemands ». Mais, par sa réflexion proprement philosophique, c’est par rapport à Kant et à Fichte qu’il convient de le situer. Dans l’Apologie du diable – article publié en 1795 dans le Philosophisches Journal de Niethammer et traduit ici en français pour la première fois –, il traite des rapports de la morale et du droit. « En soulignant la positivité du droit face à la morale, dit un commentateur, il a manifestement influencé la conception de Fichte ».

1989, 14,6 x 20,7, br., 140 p.


SODIS : F201373

9,15 €

XML / ONIX

Des mêmes auteurs / responsables : Erhard Benjamin - Secrétan Philibert



forum