Conférence « Du harcèlement au cyberharcèlement . De la moquerie artisanale à sa production industrielle.»

Lieu : Amphi Pierre Daure - Campus 1 - Université Caen Normandie
Début : 20/11/2019 - 20:00
Fin : 20/11/2019 - 22:00
Responsable(s) scientifique(s) : Gillonne Desquesnes

Il y a trente ans (le 20 novembre 1989), l'assemblée de l'ONU adoptait la Convention  internationale des droits de l'enfant, en abrégé CIDE. A l'occasion de  l'anniversaire de la signature de ce traité - aujourd'hui le traité  international le plus ratifié dans le monde-  plusieurs institutions régionales ont décidé de célébrer l'événement en organisant une conférence. Parmi ces institutions figurent le Conseil départemental du Calvados et en particulier La Direction Enfance-famille, le Tribunal de Grande Instance de Caen, la Maison des adolescents et l’Université  de Caen. Au nombre des progrès  à faire dans le domaine de la protection de l'enfance contre toutes les formes de violence,  à côté du recrutement d'enfants soldats,  des mutilations  sexuelles ou de l'exploitation économique, figure le harcèlement. Et c'est de dernier  thème qui a été retenu pour la conférence du 20 novembre 2019.

 

Cette conférence est l’occasion de mettre en valeur l’implication des chercheurs de l’Université de Caen (Laurence Filisetti, mcf sciences de l’éducation, Maxime Mauduy, doctorant en psychologie et moi même, mcf sociologie) et de renforcer les partenariats avec les institutions porteuses du projet (Conseil départemental et ACSEA avec qui le pôle social santé de l’IAE travaille depuis plusieurs années).

 

Destinée au grand public, aux professionnels et aux étudiants (plus d’une centaine de places leur sont réservées), cette rencontre, intitulée du « Harcèlement au cyberharcèlement » débutera par deux communications scientifiques, celles de Laurence Filisetti et Patrick Jenvresse, pédopsychiatre à la Maison des adolescents de Caen. La manifestation se déroulera ensuite sous forme de plusieurs séquences qui donneront la parole aux témoins et victimes de harcèlement. Seront également  présentés les dispositifs de prévention mis en place par l’Education nationale ainsi que des actions comme les groupes de parole visant à aider les parents de victimes comme les « harcelés ». Une dernière séquence consacrée à la justice restaurative, forme de « réparation » du lien social, clôturera la manifestation.