Présentation

L'Institut Demolombe EA 967 (anciennement CRDP) est une Unité de recherche (équipe d’accueil, EA 967) qui développe une recherche juridique fondamentale et appliquée principalement autour de quatre axes de recherche :

  • Vulnérabilités : personnes, santé, environnement. Cette recherche concerne tout autant le droit civil et pénal des personnes et des familles vulnérables, que l’étude des différentes formes de vulnérabilités liées au droit de la santé et au droit de l’environnement, y compris sous l’angle des droits fondamentaux. Cet axe est animé par Annick Batteur, Mathias Couturier et Laurence Mauger-Vielpeau.
  • Affaires & Contentieux interne et international. Cet axe inclut l’ensemble des recherches conduites sur le droit des entreprises - in bonis ou en difficulté -, sur le droit des affaires (contrats, concurrence, distribution, consommation, propriété intellectuelle, droit international et européen, droit pénal des affaires, droit comparé) ainsi que, conformément à la tradition caennaise initiée par Jacques Héron, une recherche de haut niveau en droit judiciaire privé. Cet axe est animé par Pierre Cagnoli et Laurence Fin-Langer.
  • Numérique. Cette recherche, notamment contractuelle, inclut l’ensemble des études concernant le droit des nouvelles technologies et à toutes les branches du droit touchées par les techniques numériques. Cet axe est animé par Christophe Alleaume.
  • Mutations du Droit. Cet axe réunit les recherches consacrées à l’histoire du droit, au droit normand et, plus généralement, aux sources du droit. Elles sont conduites par des enseignants-chercheurs des trois premières sections du CNU : historiens du droit, privatistes et publicistes. Cet axe est animé par Jérôme Pigeon.

Chaque axe est animé par un responsable scientifique dans une double perspective : initier des actions de recherche collective (séminaires, colloques, publications collectives, etc.) et dynamiser la recherche individuelle (aide à la publication, direction de thèses, de HDR, etc.). Ces responsables composent, avec le Directeur de l'Institut et le directeur-adjoint, le Conseil du laboratoire. Ils participent à la définition de la politique scientifique de l’Unité de recherche, en lien avec l’Ecole Doctorale Droit-Normandie.

Les responsables d'équipes, nommés sur proposition du Directeur de l'Institut en Assemblée générale, possèdent tous une réelle visibilité nationale, voire internationale.