Capitalisme ou Technocratie ?

Sociologie des transformations sociales et politiques contemporaines

L'Harmattan, 2019, Sociologie et Environnement, 224 pages, ISBN 978-2-343-15772-6
Simon LE ROULLEY et Mathieu UHEL

Dans le débat politico-médiatique contemporain, la figure du technocrate est régulièrement mobilisé. Si le bruit médiatique se focalise sur la figure du technocrate politique, que ce soit à l'échelle nationale ou européenne, cet écho a le mérite de constituer un point d'appui pour celles et ceux qui se penchent sur l'appropriation des savoirs dans la production et la reproduction de nos sociétés capitalistes contemporaines. C'est ce chantier que le Groupe Universitaire de Recherche sur les Valeurs et l'Idéologie Technocratiques, Classe Hégémonique (GURVITCH) a (ré)ouvert avec la parution d'un premier ouvrage et que nous prolongeons avec celui-ci, conscients que cette trop grande chose - la technocratie - nécessite davantage que du bruit, a fortiori médiatique.

Au centre du débat proposé par cet ouvrage, la question suivante : vivons-nous encore dans un régime caractérisé par les rapports sociaux capitalistes, ou sommes-nous passés vers un mode de production technocratique ? Mêlant enquêtes thématiques sur différents champs (enseignement supérieur, industrie pharmaceutique, urbanisme, filière nucléaire), focus sur des secteurs clés (métropoles, Caisse des Dépôts et Consignations, CAC40, EDF, SNCF et Association Française des Entreprises Privées) et débats théoriques sur le mode de production, les contributions réunies ici tentent d'apporter des ouvertures sur une question sociale et politique au coeur de notre époque.

Simon LE ROULLEY est doctorant au CERReV et enseignant précaire en sociologie à l'Université Caen Normandie.

Mathieu UHEL est maître de conférences en géographie à l'IUT d'Alençon et membre de l'UMR 6590 ESO CNRS.