Référents


Documents labellisés

L'image du mois

Le serment dans la Scandinavie païenne et chrétienne : entre continuité et adaptation

Simon Lebouteiller, professeur associé en Histoire médiévale
Université d'Oslo
Structure de recherche associée à la MRSH : CRAHAM
Date : 06/10/2017
Lieu : Auditorium château de Caen
Durée : 28:03

Cette communication a été enregistrée dans le cadre du colloque Les transferts culturels dans les mondes normands médiévaux (VIIIe-XIIe S.) organisé par le Centre Michel de Boüard-CRAHAM (UMR 6273) et qui s'est tenu du 5 au 7 octobre 2017, à l'audiorium du château de Caen.

Les objets des transferts culturels sont innombrables et leur étude est particulièrement importante pour comprendre les mondes normands médiévaux et leurs multiples interfaces avec le monde scandinave, les îles Britanniques, l’Europe orientale et la Méditerranée. Dans la perspective du colloque, celle des transferts culturels, il s’agissait de s’intéresser aux processus de transmission et de réception, d’adaptation, d’adoption ou de rejet, en montrant comment ces dynamiques font évoluer les cultures.

Différentes catégories d’objets ont été ainsi abordées, qu’ils soient matériels (broderie ; accessoires du costume ; artefacts en fer ; monnaies ; alimentation ; manuscrits, monuments funéraires) ou immatériels (savoir-faire, modèles littéraires, langue, pratiques religieuses et funéraires ; idéologie du pouvoir, serment…) ; parmi lesquels figuraient des objets emblématiques des mondes normands (Tapisserie de Bayeux ; Domesday Book ; mosaïque du sol de la cathédrale d’Otrante). Une attention particulière a été attachée à la mise en contexte de ces objets permettant d’en saisir la réinterprétation dans des environnements socio-culturels différents. L’objet n’est pas uniquement une production matérielle mais aussi culturelle, il peut être un facteur de distinction, de singularité ou d’identité dont la valeur n’est pas identique d’un milieu à l’autre.

Diplômé en Histoire et en Langues, lettres et civilisations nordiques, Simon Lebouteiller a soutenu en 2016 à l’Université de Caen Normandie une thèse de doctorat intitulée Faire la paix dans la Scandinavie médiévale. Recherche sur les formes de pacification et les rituels de paix dans le monde scandinave au Moyen Âge (VIIIe-XIIIe siècle). Il est actuellement professeur associé en Histoire médiévale à l’Université d’Oslo.

Résumé de la communication

Le serment constitue un des actes juridiques les plus communs dans les sociétés médiévales et intervient dans une multitude de situations pour garantir solennellement le respect d’un engagement par le ou les jureurs : accords commerciaux et privés, règlements de conflits, liens vassaliques... Il prend alors forme à travers la parole juratoire selon une formulation plus ou moins clairement prédéfinie et est souvent accompagné de gestes également ritualisés. Le serment peut aussi supposer une mise en scène précise impliquant une performance publique, généralement devant témoins, et se déroulant éventuellement dans des lieux et à des périodes spécifiques. Enfin, l’acte juratoire confronte le jureur à une force supérieure, divine ou non, qui s’interpose entre lui et les témoins pour garantir le respect de sa parole.

La réalisation de serments par des Scandinaves est bien attestée dans les sources franques, anglo-saxonnes ou encore russo-byzantines à partir du IXe siècle. Régulièrement, les auteurs insistent sur l’originalité des pratiques juratoires des Scandinaves païens, par opposition à celles des chrétiens. Ils mettent ainsi en évidence l’usage d'objets spécifiques sur lesquels les serments sont prêtés, tels que les armes et des anneaux. L’invocation de divinités païennes apparaît aussi de manière occasionnelle. Les sagas islandaises, bien qu’elles soient beaucoup plus tardives, se font aussi l’écho des spécificités des serments païens.

La diffusion progressive du christianisme en Europe du Nord entre le Xe et le XIe siècle a nécessairement amené à une redéfinition des pratiques juratoires, en particulier à travers l’emploi d’objets liturgiques sur lesquels les serments sont réalisés ou l’invocation du Dieu des chrétiens. Mais loin d’observer le remplacement net de rituels païens par un rituel chrétien, il semble que les Scandinaves aient davantage opéré à une adaptation des pratiques anciennes au nouveau contexte religieux. En témoigne par exemple la persistance apparente de formules juratoires ou de certaines pratiques trouvant peut-être leur origine dans la période préchrétienne.

Dans cette communication, nous proposons d’examiner les configurations du transfert de ces pratiques juridico-religieuses en Scandinavie. Nous tenterons ainsi d’exposer les éléments de continuité qui semblent avoir prévalu dans la forme des serments, ainsi que les procédés d’adaptation auxquels ils ont été soumis.

 

 

Rechercher dans la forge numérique

Sujets

Adoption Agriculture Agronomie Alimentation Altérité Amour Aménagement Animaux Apprentissage Architecture Archives Arts Attachement Autofiction Autorité Big Data Bonheur Cartographie Catastrophe Chanson Cinéma Classes sociales Climat Cognition Collectivité Commerce Communication Complexité Comportement Concept Conflits Conscience Consommation Constitution Coopération Corps Crise Croissance Création Crédit Culture Célébration Danse Dessin Discrimination Documents Droits Décision Démocratie Déplacements Développement Echelles Ecrits Ecrivains Edition Education Endettement Energie Enfance Enfant Entreprise Environnement Epistémologie Equilibre Equitation Etats Ethique Europe Evaluation Evolution Expression Famille Fiction Fiscalité Foi Folklore Fondation Formation Futur Genre Historiographie Héritage Identité Image Imaginaire Individualisme Industrialisation Informel Innovation Insertion Institutions Intellectuels Interdisciplinarité Inégalités Itinéraire Jardins Jeu Jeunesse Justice Langage Lexicologie Liberté Lien social Limites Littérature Loisirs Maladie Marginalité Maritime Migration Militaire Minorités Mobilité Modélisation Monnaie Morale Mort Motricité Musique Mutations Mythes Médecine Mémoire Nature Normes Nucléaire Numérique Orient Orientation ouvrages Paix Parenté Parole Patrimoine Paysage Peinture Pensée Performance Personnage Philosophie Plaisir Politique Population Pouvoir Poésie Presse Prison Procréation Progrès Propagande Propriété Protection Précarité Pêche Recherche Relations Religion Responsabilité Ressources Risques Rituels Ruralité Réseaux Santé Sciences & techniques Scolarité Sens Sensibilité Sexe SHS Sociétés Sols Son Souffrance Spectacle Sport Suicide Surréalisme Syndicalisme Sécurité Ségrégation Sémantique Technologie Temps Territoire Théâtre Toponymie Tourisme Transmission Transplantation Transports Travail Urbanisation Urbanisme Utopie Valeurs Vestiges Victimes Vie Vigne Ville Violence Virtuel Voyage Vulnérabilité Vérité
  
Abonnements - Fils RSS de la MRSH