Cinéma, territoire et enjeux mémoriels : Autour de la bataille d'Alger (1/2)

Lieu : Amphi MRSH
Début : 19/09/2018 - 17:00
Fin : 19/09/2018 - 21:00
Responsable(s) scientifique(s) : Benoît Raoulx

Le programme interdisciplinaire Film et Recherche en Sciences Humaines (FRESH) s’intéresse aux liens entre réalisation en cinéma documentaire et recherche en sciences humaines. La programmation de la semaine de la mémoire interroge les liens entre cinéma, territoire et enjeux mémoriels autour de la Bataille d’Alger. Le film de Gillo Pontecorvo, La bataille d’Alger (1965) est une fiction tournée moins de trois après l’indépendance de l’Algérie sur les lieux même du conflit ; il porte une intention documentaire et politique forte. Il a reçu le Lion d’Or au festival de Venise de 1966. Ce film cristallise plusieurs dimensions interrogeant le lien entre cinéma et société. En France, inscrit dans les conflits mémoriels de la société française, le film a dû être retiré des salles de cinéma après une campagne haineuse et des menaces.
• 17h00 : Regard d’un historien sur la bataille d’Alger par Daho Djerbal
• 17h40 : La bataille d’Alger : réceptions d’une œuvre et écriture de l’histoire par Dominique Briand
• 18h00 : Projection de La Bataille d’Alger (Pontocorvo, 1967)
En 1957, en Algérie, le peuple, soutenu par le FLN, se révolte contre l’occupant français. Des deux côtés, des méthodes extrêmes sont utilisées : la torture par l’armée française et le terrorisme par les algériens en révolte contre le pouvoir en place. La guerre n’épargnera personne. Dans le quartier de la Casbah d’Alger, un ancien délinquant, Ali La Pointe, refuse de stopper le combat, même quand la situation semble désespérée. De son côté, le colonel Mathieu, essaye tant bien que mal de mener sa mission, quitte à utiliser des moyens drastiques .

Avec Benoît RAOULX (géographe, programme interdisciplinaire FRESH (Maison de la Recherche en Sciences Humaines/Maison des Sciences de l’Homme de Bretagne) En présence de Daho DJERBAL, historien, université d’Alger 2, directeur de la revue Naqd, Dominique BRIAND, historien ESPE Académie de Caen, site de Saint-Lô.