DUMAS Critique

PULIM, 2013, Médiatextes
Julie Anselmini (dir.)

On connaît Dumas père comme romancier, dramaturge, conteur et journaliste. En revanche, on considère généralement qu'il n'a rien d'un théoricien et que son oeuvre, adressée au grand public, n'a aucune dimension réflexive. Son discours sur la littérature (celle d'autrui et la sienne), discours aussi abondant que polymorphe, révèle au contraire une pensée d'une grande richesse.
Comment Dumas affirme-t-il, entre dénégation et revendication, un statut original d'auteur critique ? Sur quels supports élabore-t-il sa réflexion, et dans quels cadres énonciatifs (articles de journaux, causeries, lettres, mémoires, préfaces, passages métadiscursifs de son oeuvre fictionnelle...) ? Quelles sont les modalités de son écriture critique, et comment s'inscrit-il dans les débats littéraires de son temps ? Quelles idées, enfin, exprime-t-il sur la littérature, et quelle vision a-t-il de l'histoire littéraire ? Voilà quelques-unes des interrogations que l'ouvrage prend à coeur d'explorer, afin de mettre en lumière un aspect de Dumas méconnu : celui d'un écrivain éminemment conscient des moyens et des fins de la Littérature.

Vers le site de l'éditeur : http://www.pulim.unilim.fr/index.php/notre-catalogue/fiche-detaillee