Monstruosités contemporaines

Presses Universitaire de Caen, 2016, Elseneur, n° 30, 188 pages, ISBN 978-2-84133-750-7
Claire Lechevalier / Sylvie Loignon

 

Si le monstre invite, selon la belle expression de Laurent Mauvignier, à aller « au cœur des ténèbres », l’analyse se veut, dans ce présent volume, hors de toute question morale. Le monstre fait signe du côté de la transgression et se révèle hors norme. Il relève du mélange et de l’hybride. Il invite, voire contraint celui qui le découvre, le regarde, ou le considère à ouvrir l’espace de sa connaissance et ses habitudes de représentation. 
Il n’est donc pas question ici de poser simplement une définition du monstre / du monstrueux / de la monstruosité dans l’écriture contemporaine, mais d’étudier la manière dont cette monstruosité est à l’œuvre et entraîne les transformations pour l’auteur, pour le lecteur / spectateur comme pour l’œuvre elle-même. Tout à la fois surgissement et sidération, avènement et destruction, elle crée une tension entre deux paradigmes opposés, où s’inscrit l’énigme qu’elle représente. Ainsi, elle est source de désordre, de chaos, et fait vaciller le sens. Par là même, la confrontation à la monstruosité s’offre comme une traversée, une expérience qui n’est pas sans douleur. En elle s’affirme un double processus scriptural et herméneutique. En elle tremble le pouvoir cathartique de l’écriture, sa valeur sacrificielle, libératrice et créatrice.

Vers le site de l'éditeur : https://www.unicaen.fr/puc/html/spip0ff7.html