Réseaux communautaires et variation dans le langage en moyen français et français préclassique

Corela. Cognition, représentation, langage, 2018, n° 26, ISSN 10 2841338819, ISBN 13 9782841338818
Pierre Larrivée et Pascale Mounier

L’objectif de ce dossier de quatre articles est d’aborder la variation dans le langage comme signe d’appartenance à un groupe d’individus. L’idée est que les choix de langage signalent l’adhésion d’un locuteur à un réseau communautaire. L’approche est linguistique mais veut s’appliquer à des corpus de tout type. Dans la mesure où elles permettent de suivre la constitution et la progression de réseaux communautaires pour une langue bien documentée comme le français, les ressources anciennes offrent en l’occurrence une opportunité de faire l’archéologie des pratiques d’écriture en réseau. Il s’agit ainsi de voir dans la tradition textuelle, littéraire ou non, de cette large période (c. 1400-1650) le processus de constitution d’une écriture communautaire..

Vers le site de l'éditeur : https://journals.openedition.org/corela/5792