Polyphonies diverselles du tout-monde

Tout-monde ou "Multivers" dans la fiction caribéenne contemporaine

Passage(s), 2019, Essais, 174 pages, ISBN 979-10-94898-63-5
Dominique Diard (Dir.)

La fiction caribéenne d’aujourd’hui entend prendre forme dans l’univers composite qui est le sien, issu des brisures de l’histoire autant que d’une rencontre des continents dont serait née l’infinie diversité qui tisse l’humain et le vivant tels que le caribéen les examine ; ce qui le conduit à remettre en question l’Universel pour ces néologismes forgés par lui : le Tout-Monde d’Édouard Glissant puis le Diversel et le Multivers revendiqués par Patrick Chamoiseau dans Les neuf consciences du Malfini. Cela induit une profonde mutation de la forme romanesque à laquelle le romancier, devenu « marqueur de paroles » ou « raconteur », semble désormais, dans le sillage de Chamoiseau, préférer les « organismes narratifs » écrits à la croisée de toutes les langues. Nous proposons une analyse de cette problématique suivie d’une « mise en jeu » des concepts qu’elle trace dans les contributions de Nicolas Pien, Joséphine Marie, Odile Gannier, Renée-Clémentine Lucien, Dominique Deblaine et Dominique Diard suivies d’un texte inédit de Dominique Deblaine, écrivaine de Guadeloupe.

Dominique Diard est maître de conférences en Littérature comparée de l’Université de Caen Normandie et membre du LASLAR (EA 4256). Elle est également membre associée du GRIAHAL et vice-présidente de HAH bis (adossé au GRIAHAL). Elle a travaillé sur les représentations de l’Amérique Latine dans la littérature française de la première moitié du XXe  siècle. Elle se consacre aujourd’hui plus spécifiquement aux littératures de la Caraïbe francophones et hispanophones.

Ces études réunies par Dominique Diard s’inscrivent dans le cadre des recherches de l’axe « Territoires de la fiction » du LASLAR (EA 4256), Université de Caen Normandie.

Vers le site de l'éditeur : http://www.editionspassages.fr/produit/dominique-diard/