Traduire la voix de l’inconnu : de Jean de la Croix à Jorge Luis Borges par Jacques Ancet

Début : 05/05/2009 - 18:30
Responsable(s) scientifique(s) : Marie-José Tramuta

Manifestation organisée dans le cadre du cycle de rencontres IMEC / LASLAR « Traduire la poésie », en collaboration avec Teresa Orecchia-Havas, Serge Martin , Silvia Fabrizio-Costa.

Faut-il connaître l'italien pour vivre la défaite du Guépard, l'espagnol pour suivre les aventures de Don Quichotte, l'allemand pour souffrir avec Werther et l'anglais pour accompagner Alice de l'autre côté du miroir ? Grâce aux traducteurs, la littérature étrangère parvient au lecteur et lui ouvre une fenêtre sur le monde.

Acteur incontournable de la diffusion des œuvres littéraires, le traducteur est un auteur qui pense en plusieurs langues, la sienne et celle qu'il traduit. Ce nouveau cycle de rencontres, en partenariat avec l'université de Caen Basse-Normandie, verra poètes et traducteurs, passeurs de la parole vive, se rencontrer à travers les siècles ou dans la contemporanéité de leur expérience. Chaque table ronde fera entendre le texte dans sa version originale et en français.

Avec Jacques Ancet , Serge Martin, Teresa Orecchia-Havas