Page personnelle

Dernière modification le 07/07/2020

Sylvie LOIGNON
 sylvie.loignon@unicaen.fr

Maître de conférences

Membre de l'équipe LASLAR

Statut : MCF

Statut au sein de l'équipe : Membre titulaire

Spécialité : Littérature française XXe-XXIe siècles

 


 

  • ACTIVITES A RESPONSABILITE :

Directrice de la "Série Marguerite Duras" de La Revue des Lettres modernes (Minard-Garnier)

Membre du comité de lecture de la revue Itinéraires (Université de Paris XIII)

 

Responsabilité en liaison avec la recherche :

- Direction et organisation du colloque international : « Les Archives de Marguerite Duras », en partenariat avec l'IMEC et avec le soutien de la Société Marguerite Duras, les 18 et 19 novembre 2010.


- Co-direction et co-organisation du colloque international : « Le personnage farfelu dans les fictions littéraires (XXe-XXIe siècles) des pays européens de langues romanes » (9-11 octobre 2014).

- co-direction et organisation du colloque international :"Camille Laurens : Le labyrinthe et le kaléidoscope", en partenariat avec l'IMEC et la Mél, 3 et 4 mars 2017.

- Direction et organisation du colloque : "L'image incertaine : pluralité de l'image dans l'oeuvre de Laurent Mauvignier", 5 et 6 mars 2020.

 

  • AXES DE RECHERCHE :

Littérature des XXe-XXIe siècles ; roman aux XXe et XXIe siècles ; Marguerite Duras ; littérature contemporaine ; relation texte/image ; le regard ; le corps

Publications

Publications

Ouvrages

- Le Regard dans l’œuvre de Marguerite Duras, Circulez, ‘y a rien à voir !, Paris, L’Harmattan, coll. « Critique littéraire », 2001, 352 p.

- Marguerite Duras, Paris, L’Harmattan, coll. « Pour comprendre », 2003, 156 p.

Direction de numéro de revue

- « Marguerite Duras : Paradoxes de l’image », La Revue des Lettres modernes, Caen, Minard, série « Marguerite Duras », n° 3, 2009.

- (avec Claire Lechevalier) « Monstruosités contemporaines », Elseneur, Caen, P.U.C., n° 30, 2016.

- « Marguerite Duras et le fait divers, suivi de Lectures de La Vie tranquille », La Revue des Lettres modernes, Minard, série « Marguerite Duras », n° 6, 2020.

Direction d’actes de colloque

- Les Archives de Marguerite Duras, Grenoble, ELLUG, coll. « La Fabrique de l’œuvre », 2012, 254 p.

- (avec Epifanio Ajello, Vincent d’Orlando, Natalie Noyaret) Le Personnage farfelu dans la fiction littéraire (XXe-XXIe siècles) des pays européens de langues romanes, Avellino, Editions Sinestesie, 2016, 576 p.

- (avec Isabelle Grell) Camille Laurens : le labyrinthe et le kaléidoscope, Lille, Roman 20/50, coll. « Actes », à paraître en 2020.

Edition de textes

Établissement du texte, notices, appendices, notes et notules des œuvres suivantes de Marguerite Duras, pour les Œuvres complètes de Marguerite Duras dans la « Bibliothèque de la Pléiade » (Gallimard), sous la direction de Gilles Philippe.

Vol. II (2011) :

- Les Eaux et forêts (1965)
- Le Shaga (1968)
- Suzanna Andler
(1968)
- Yes peut-être (1968)
Un homme est venu me voir (1968)
- Abahn Sabana David (1970)

Vol. III & IV (2014) :

- L’Amant (1984)
- L’Amant de la Chine du Nord (1991)

Articles dans des ouvrages de référence

- 7 Notices sur Annie Cohen, Marie Depussé, Leslie Kaplan, Michèle Métail, Véronique Olmi, Valérie Rouzeau, Lydie Salvayre in Dictionnaire des femmes créatrices, sous la dir. d’Antoinette Fouque, Mireille Calle-Gruber, Béatrice Didier, Paris, éd. des Femmes, 2013. Section « Littérature XXe siècle, France et Francophonie (sauf Canada) »

- Contribution à la bibliographie critique Les Ecrits de Marguerite Duras, sous la direction de Bernard Alazet, Robert Harvey et Hélène Volat, Editions de l’IMEC, coll. « Inventaires », 2009. (27 résumés d’articles et d’ouvrages)


- Notice sur Marguerite Duras in Dictionnaire de l’autobiographie française et francophone, sous la direction de Françoise Simonet-Tenant, Paris, Honoré Champion, 2017.

- 21 notices : Ah Ernesto !, automobiles, bal, Calcutta, Ernesto, femme fatale, fenêtre, larmes, L’Homme atlantique, mélancolie, mouche, noir, Nuit noire Calcutta, passion, pluie, La Pluie d’été, préfaces/postfaces, regard, romanesque, voyeurisme, yeux in Dictionnaire Marguerite Duras, sous la direction de Bernard Alazet et Christiane Blot-Labarrère, Paris, Champion, 2020. 


Chapitres d’ouvrages collectifs

- « Se tenir compagnie », in L’Amitié dans En attendant Godot de Samuel Beckett, dir. par Michèle Raclot, Ellipses, coll. « Analyses & Réflexions », 2001, pp. 29-35.

- « Sous les paupières baissées de Lol », in Lectures de Marguerite Duras, dir. par Bruno Blanckeman, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2005, pp. 99-110.

- « Romanesque : retour de flamme, ou comment faire l’amour avec Jean-Philippe Toussaint ? », in Christian Oster et Cie, Retour du romanesque, dir. par Aline Mura-Brunel, Amsterdam/New York, Rodopi, Série CRIN n°45, 2006, pp. 25-34.

- « Quoiqu’il ne pousse ni grands gestes ni grands cris… », article sur Extension du domaine de la lutte de Michel Houellebecq, in Michel Houellebecq sous la loupe, dir. par Murielle Lucie Clément et Sabine van Wesemael, Amsterdam/New York, Rodopi, série « Faux titre » n° 304, 2007, pp. 393-402.

- « Lectures latentes : sur le cinéma de Marguerite Duras », in Le Réel à l’épreuve des arts, L’écran, la rue, la scène, dir. par Geneviève Jolly, Paris, L’Harmattan, coll. « Esthétique ARS », 2008, pp. 61-72.

- « Sage comme une image » (sur Les Belles Images de Simone de Beauvoir), in Simone de Beauvoir cent ans après sa naissance, contributions interdisciplinaires de cinq continents, dir. par Thomas Slauder, Gunter Narr Verlag, Tübingen, coll. « édition lendemains n°8 », 2008, pp. 339-347.

- « “L’inconsolable” : le cœur noir de l’écriture (Duras – Mauvignier) », Diacritik, 6 février 2019, article consultable en ligne à l’adresse suivante :  https://diacritik.com/2019/02/06/linconsolable-le-coeur-noir-de-lecriture-marguerite-duras-et-laurent-mauvignier/

- « L’amour au conditionnel : Histoire d’amour de Régis Jauffret », in Les Ecritures paradoxales de la passion : hommage à Bernard Alazet, dir. par Mireille Calle-Gruber, Jonathan Degenève et Midori Ogawa, Paris, Classiques Garnier, à paraître en 2020.
 
Articles de revue (avec comite de lecture)

- « Il y a longtemps que je t’aime..., La Pluie d’été de Marguerite Duras », in « Passion, émotion, pathos », La Licorne, n°43, 1997, pp. 185-198.

- « Les Textes parallèles, Harrouda de Tahar Ben Jelloun », in Francographies, n° 11, nouvelle série, 2002, pp. 45-52.

- « Un sang d’encre, Le Mausolée des amants d’Hervé Guibert », in Variations, n°11, Bern, Peter Lang, 2003, pp. 131-142.

- « La Retombée des mots, le corps des mots dans l’œuvre de Marguerite Duras », in « Les récits des différences sexuelles », dir. par Bernard Alazet et Mireille Calle-Gruber, La Revue des Lettres modernes, Série Marguerite Duras, n°1, Paris, Minard, 2005, pp. 65-78.

- « Des fleurs d’encre », in « Marguerite Duras », Cahier de l’Herne, n° 86, dir. par Bernard Alazet et Christiane Blot-Labarrère, Paris, L’Herne, 2005, pp. 137-142.

- « Jamais d’autre que toi », in Roman 20/50, n°40, « Marguerite Duras : L’Eté 80, Emily L., Yann Andréa Steiner », dir. par Florence de Chalonge, décembre 2005, pp. 11-21.

- « India Song, l’air de rien », conférence sur le programme d’agrégation de Lettres modernes 2006, in « Ecriture et Mémoire », Questions de style, consultable à l’adresse suivante : http://www.unicaen.fr/puc/revues/thl/questionsdestyle/dossier3/loignon.pdf

- « À l’ombre des images : La Frontière et Terrasse à Rome de Pascal Quignard », in Textimage, Varia n°1, automne 2007, dir. par Olivier Leplatre et Aurélie Barre, parution en ligne à l’adresse suivante : http://www.revue-textimage.com/02_varia/loignon1.htm

- « ‘À corps’ et désaccords : de l’écriture désaccordée au corps comme lieu de l’écriture », in « Marguerite Duras: écriture, écritures », dir. par Brian Stimpson et Myriem el Maizi, La Revue des Lettres modernes, série Marguerite Duras, n°2, Caen, Minard, 2007, pp. 113-124.

- « "Deux paires d’yeux valent mieux qu’une", La Pornographie de Witold Gombrowicz », in Logosphère, revue d’Etudes Linguistiques et Littéraires, Jeux du regard, año 2007, vol. 3, Universidad de Granada, 2007, pp. 81-91.

- « Vestiges de l’amour ou l’amour en ruines dans L’Amour de Marguerite Duras », in « Vers une esthétique des ruines ? », dir. par Johan Faerber, La Revue des Lettres modernes, Série « Le Nouveau Roman en questions » n°6, Minard, 2008, pp. 135-147.

- « Faire mauvaise figure » (sur Richard Millet), in Chemin faisant, revue bilingue franco-japonaise, n°1/ « Vers le corps fondamental », mars 2008, Université de Yokohama (Japon) et Université Stendhal-Grenoble 3, éditions Seizan-sha, Kyoto, 2008, pp. 15-23.

- « Faut-il être bête… : le bestiaire de Serge Doubrovsky », in « Serge Doubrovsky »,  Dalhousie French Studies, vol. 91, summer 2010, Halifax, Dalhousie University, dir. par Isabelle Grell, pp. 29-38.

- « Comment finir : la mélancolie de Jean-Philippe Toussaint », in « Jean-Philippe Toussaint », Textyles, revue des lettres belges de langue française, n°38, dir. par Pierre Piret et Laurent Demoulin, Bruxelles, Le Cri édition, 2011, pp. 89-98.

- « “Fixer les échos de la réalité”, l’écriture et le monstre dans Claustria de Régis Jauffret », in « Monstruosités contemporaines », Elseneur, n° 30, dir. par Claire Lechevalier et Sylvie Loignon, Caen, PUC, 2015, pp. 155-168.

- « “Ce que j’appelle l’amour” : Les Mains négatives de Marguerite Duras », in Anne Gourio, Marie Hartmann (dir.), « Sur la paroi nocturne. L’art pariétal dans les littératures des XXe et XXIe siècles », Elseneur, Caen, PUC, n° 33, 2018, pp. 35-44.

- « “Maintenant c’est trop tard” : le romanesque catastrophé de Marguerite Duras », in Aurélie Adler, Anne Coudreuse (dir.), « Romanesque et écrits personnels : attraction, hybridation, résistance (XVIIe-XXIe siècles) », Romanesques, 2019, pp. 213-229.

- « A la dérobée », in « M.M.M.M. de Jean-Philippe Toussaint », Christophe Meurée et Maria Giovanna Petrillo (dir.), Roman 20/50, à paraître en décembre 2021.

- « Le Castor et la Pythie : Beauvoir et Duras, de la posture à l’imposture ? », in « Le Nouveau Roman en questions », n° 9, dir. par Johan Faerber, La Revue des Lettres Modernes, Caen, Minard-Garnier, à paraître.


Articles dans des volumes d’actes de colloques

- « Le Soupçon de notre bonheur », in Duras, Femme du siècle, dir. par Stella Harvey et Kate Ince, Rodopi, 2001, pp. 119-126.

- « Je-voix, la figure du voyant », in Marguerite Duras, la tentation du poétique, dir. par Bernard Alazet, Christiane Blot-Labarrère et Robert Harvey, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2002, pp. 45-54.

- « Monsieur Songe, le fragmenteur », in L’Écriture fragmentaire, Théories et pratiques, dir. par Ricard Ripoll, Presses Universitaires de Perpignan, 2002, pp. 303-311.

- « Faire front : La Douleur de Marguerite Duras », in Écrire la frontière, dir. par Nathalie Martinière et Sophie Le Menahèze, Limoges, Pulim, coll. « Espaces humains », 2003, pp. 265-275.

- « La Bêtise intertextuelle », in Les Lectures de Marguerite Duras, dir. par Alexandra Saemmer et Stéphane Patrice, Lyon, PUL, 2005, pp. 61-70.

- « L’Écriture du dégoût : Hervé Guibert », in Stratégies de l’illisible, dir. par Ricard Ripoll, Presses Universitaires de Perpignan, coll. « Etudes », 2005, pp. 123-133.

- « Écritures de mouche : Marguerite Duras et Christian Oster », in Écrire l’animal aujourd’hui, dir. par Lucile Desblache, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, CRLMC, 2006, pp. 237-246.

- « Une traversée de la nuit ? Nuit noire Calcutta (court-métrage de Marin Karmitz), aux marges du cycle indien », in Marguerite Duras : marges et transgressions, dir. par Anne Cousseau et Dominique Denès, Nancy, Presses Universitaires de Nancy, coll. « Le texte et ses marges », 2006, pp. 27-34.

- « Quelques mots de justesse, de l’humiliation à l’humilité dans l’œuvre de Richard Millet », in Le Mot juste, des mots à l’essai aux mots à l’œuvre, dir. par Johan Faerber, Mathilde Barraband, Aurélien Pigeat, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2006, pp. 147-154.

- « La Douleur en sa capitale », in De mémoire et d’oubli : Marguerite Duras, dir. par Christophe Meurée, Pierre Piret, Bruxelles, Peter Lang, 2009, pp. 195-203.

- « De quelques monstres fantasques (Doubrovsky, Duras, Guibert) », in Autofiction(s), actes du colloque de Cerisy, dir. par Claude Burgelin, Isabelle Grell et Roger-Yves Roche, Presses Universitaires de Lyon, 2010, pp. 341-363.

- « Autofraction », in Autour de Serge Doubrovsky, dir. par Philippe Wiegel et Régine Battiston, Paris, Orizons, coll. « Domaine littéraire », 2010, pp. 61-72.

- « L’étrangère de la chambre », in Mettre en scène Marguerite Duras, dir. par Anne Cousseau et de Dominique Denès, Presses Universitaires de Nancy, 2011, pp. 33-41.

- « Archiver l’oubli : L’Homme atlantique », in Les Archives de Marguerite Duras, dir. par Sylvie Loignon, Grenoble, ELLUG, coll. « La fabrique de l’œuvre », 2012, pp. 149-159.

- « Désorientation », in Orient(s) de Marguerite Duras, dir. par Florence de Chalonge, Yann Mével, Akiko Ueda, Amsterdam-New York, Rodopi, 2014, pp. 69-79.

- « Une communauté hallucinée : Jaune le soleil de Marguerite Duras », in Le Cinéma de Marguerite Duras : l’autre scène du littéraire ?, dir. par Caroline Proulx et Sylvano Santini, Amsterdam-New York, Rodopi, 2015, pp. 201-210.

- « Le livre fantôme, autofiction d’un farfelu – Romance nerveuse de Camille Laurens », in Le Personnage farfelu dans la fiction littéraire (XXe-XXIe siècles) des pays européens de langues romanes, dir. par Epifanio Ajello, Vincent d’Orlando, Sylvie Loignon et Natalie Noyaret, Avellino, Editions Sinestesie, 2016, pp. 333-344.

- « “Comme une vague qui se recouvre d’elle-même” : le discours sur l’art de Marguerite Duras », in Marguerite Duras : Passages, croisements, rencontres, actes du colloque de Cerisy, dir. par Florence de Chalonge, et alii, Paris, Classiques Garnier, 2019, pp. 327-340.

- « Le diable gît dans les détails (sur Le Silence et Le Mensonge) », in Nathalie Sarraute, vingt ans après, Johan Faerber, Ann Jefferson, Rainier Rocchi et Olivier Wagner (dir.), Paris, Hermann, à paraître.

Autre publication

- « Par quoi les mouches sont-elles attirées ? La Puissance des mouches de Lydie Salvayre », communication au séminaire « Curiosité et fiction romanesque (XXe-XXIe siècles) dans les pays de langues romanes » (2014), Vincent D’Orlando, Sylvie Loignon, Natalie Noyaret, dir., consultable à l’adresse suivante :
http://espe.unicaen.fr/recherche/mrsh/laslar/2696

Comptes rendus de livres

- Llewellyn Brown, Marguerite Duras, écrire et détruire : un paradoxe de la création, Paris, Lettres modernes Minard, « Archives des lettres modernes », no 297, 2018, 310 pages, in Sylvie Loignon (dir.), "Marguerite Duras 6 : Marguerite Duras et le fait divers, suivi de Lectures de La Vie tranquille", La Revue des Lettres modernes, Paris, Minard-Garnier, 2020, pp. 223-227..

- Najet Limam-Tnani, Joël July (dir.), Le Marin de Gibraltar, Marseille, 2019, 142 pages, in Sylvie Loignon (dir.), "Marguerite Duras 6 : Marguerite Duras et le fait divers, suivi de Lectures de La Vie tranquille", La Revue des Lettres modernes, Paris, Minard-Garnier, 2020, pp. 230-234.

- « “Le visage oublié” : la hantise du Petit Mot de Laurent Herrou », sur Laurent Herrou, Le Petit Mot, Bruxelles, éléments de langage, 2018, 77 pages. Consultable à l’adresse suivante : http://www.autofiction.org/index.php?post/2018/03/25/Le-visage-oublie-%3A-la-hantise-du-Petit-Mot-de-Laurent-Herrou-Laurent-Herrou

- « Poétique de la chute » sur Laurent Herrou, Arnaud Genon, L’Inconfort du je, dialogue sur l’écriture de soi, Paris, Jacques Flament Editions, 2017 – consultable à l’adresse suivante : http://www.autofiction.org/index.php?post%2F2017%2F09%2F28%2FPoetique-de-la-chute

- Chloé Chouen-Ollier, Ecrire la prostitution dans l’œuvre de Marguerite Duras, écrire l’écart, préface de Bernard Alazet, Paris, Lettres Modernes Minard, « Série Critique » n° 1, 2015, 378 pages, in Bulletin de la Société Internationale Marguerite Duras, n° 38, vol. 1, 2016, pp. 59-72.

- Olympia Alberti, Une jouissance à en mourir, roman, Paris, Le Passeur, 2014, 174 pages, in Bulletin de la Société Marguerite Duras, n° 34, printemps 2014, pp. 57-58.

- Laurent Herrou, La Part généreuse, journal de bord / Montréal 2012, préface de Claire Legendre, Jacques Flament éditions, coll. « Ambre », 2014. Compte rendu sur le site autofiction.org : http://www.autofiction.org/index.php?post/2014/02/26/Sur-La-Part-genereuse-journal-de-bord-de-Laurent-herrou

- Philippe Vilain, Dit-il, d’après L’Eté 80 de Marguerite Duras, Nantes, éditions Cécile Defaut, coll. « lelivrelavie », 2011, 88 pages, in le Bulletin de la Société Marguerite Duras, n° 32, printemps 2013, pp. 102-104 et sur le site autofiction.org : http://www.autofiction.org/index.php?post/2013/09/11/Philippe-Vilain-Dit-il-dapres-LEte-80-de-Marguerite-Duras-Nantes-editions-Cecile-Defaut-coll-Lelivrelavie-2011-88-p-12-euros-Compte-rendu-de-Sylvie-Loignon-La-nouvelle-collection-des-editions-Cecile-Defaut-dirigee-par-Isabelle-Grell-sp
 
- Maud Fourton, Marguerite Duras, une poétique de « l’en allé », avant-propos de Bernard Alazet, Dijon, Editions universitaires de Dijon, coll. « Ecritures », 2008, 149 pages, in La Revue des Lettres modernes, série Marguerite Duras, n°4, sous la direction de Florence de Chalonge, 2011, pp. 185-187.

- Maud Fourton, Marguerite Duras, une poétique de « l’en allé », avant-propos de Bernard Alazet, Dijon, Editions universitaires de Dijon, coll. « Ecritures », 2008, 149 pages, in le Bulletin de la Société Marguerite Duras, n° 22, printemps 2008, pp. 32-39.

- Sarah Gaspari, Formes en mutation, le cinéma « impossible » de Duras, Rome, Aracne, 2005, 208 pages, in le Bulletin de la Société Marguerite Duras, n°17, hiver 2005, pp. 52-57.

- Olivier Ammour-Mayeur, Passages d’Extrême-Orient et d’Occident chez Henry Bauchau et Marguerite Duras, Paris, L’Harmattan, 2004, 358 pages, in le Bulletin de la Société Marguerite Duras, n°15, hiver 2004, pp. 51-55.


 Communications et conférences non publiées

- « Crever l’écran, Un barrage contre le Pacifique », intervention au séminaire du T.I.G.R.E, à l’ENS Ulm, mai 1996.

- « Qu’allait-il donc faire dans cette galère ? (sur Le Marin de Gibraltar et Emily L.) », journée d’étude consacrée à Marguerite Duras et organisée par Marie Depussé, dans le cadre de l’Ecole doctorale « Histoire et sémiologie du texte et de l’image » de l’Université de Paris VII, dirigée par Julia Kristeva, mai 1996.

- « Le silence de Bérénice » (Aragon, Barrès, Chédid, Duras, Fitzgerald, Simon), communication pour les Journées d’étude « Le XVIIe siècle vu par les autres siècles : Lectures contemporaines » organisées par Suzanne Guellouz, à l’Université de Caen, les 1er et 2 mars 2002.

- « L’art de la fugue : pudeur, impudeur, impudence dans Son Nom d’avant d’Hélène Lenoir », communication au colloque international « Pudeur, impudeur, impudence », organisé par l’ERCIF, du 29 au 31 janvier 2004, à l’Université Michel de Montaigne, Bordeaux III.

- « Une destinée de travers », communication à la journée d’Agrégation consacrée au programme de l’agrégation de Lettres modernes (Le Ravissement de Lol V. Stein, Le Vice-consul, India Song) et organisée par Bernard Alazet et Evelyne Grossman, à l’Université Paris 7, novembre 2005.

- « Sables émouvants : L’Amour de Marguerite Duras », conférence au sein du séminaire doctoral de Midori Ogawa, « Marguerite Duras : Ecriture métisse et scènes des différences sexuelles », à l’Université Paris 8, janvier 2006.

- « L’Incompréhension », communication à la journée d’étude « Une question de réception dans l’œuvre de Duras », proposée par Julia Kristeva, organisée par Catherine Vogt (Equipe théorie de la littérature et sciences humaines – UFR LAC), à l’Université Paris 7, mars 2007.

- Nuit noire Calcutta, conférence dans le cadre des Rencontres de Duras, sur l’invitation de l’Association Marguerite Duras, mai 2010.

- « Paradoxes de l’image dans Césarée et L’Homme atlantique de Marguerite Duras », conférence dans le cadre du séminaire de Sabine Quiriconi (Paris III et Paris X Nanterre), à l’INHA, janvier 2011.

Entretiens

- « Le désir comme source de transgression », entretien avec Gildas Le Dem, pour le magazine Têtu, novembre 2011, p. 105 (à l’occasion de la parution des deux premiers tomes des œuvres complètes de Marguerite Duras en Pléiade).

- "La Duras communiste", entretien avec Gildas Le Dem sur Marguerite Duras et l’engagement politique et idéologique, pour la revue Regards, automne 2016.

Ouvrages et articles parascolaires  

- L’Amant de Marguerite Duras, Profil d’une œuvre, Hatier, coll. « Les Contemporains », 2006, 128 p.

- J’ai saigné de Blaise Cendrars, Hatier, coll., « Classiques & Cie junior », livre de l’élève, enquête et guide pédagogique, 2009.

- Un million et autres contes sur la naissance de Guy de Maupassant, Hatier, coll. « Classiques & Cie junior », livre de l’élève, enquête et guide pédagogique, 2009.

- « Pour un nouveau regard », in Revue TDC, n° 1073 (Marguerite Duras), 2014, pp. 34-35.

- (avec Johan Faerber), Les Procédés littéraires, Paris, Armand Colin, 2018.

- Mémoires d’Hadrien de Marguerite Yourcenar, Profil d’une œuvre, Hatier, 2019, 91 p.

 


N.B. : chaque page personnelle est rédigée sous l'entière responsabilité de son auteur.