Page personnelle

Dernière modification le 04/03/2020

Laure LEJEUNE
02.31.56.72.63
 laure.lejeune@unicaen.fr

Maître de conférences

Membre de l'équipe CESAMS

 

 

 

 

Activités de recherche

Mes activités de recherche s’inscrivent dans le domaine de la perception et de l’action chez l’être humain : contribution des informations somesthésiques à la perception des orientations ;  relations entre locomotion autonome, flux optique et contrôle postural ; informations tactiles augmentées et navigation.  

 

Mes travaux de recherche actuels portent sur 2 thématiques:

  • Informations sensorielles augmentées et aide à la décision et à l’action

Principalement centrées sur la modalité tactile, ces recherches visent à étudier les mécanismes fondamentaux de la perception naturelle ou « médiatisée » par une interface. Ces travaux permettent d’interroger (i) la nature modale, amodale ou intermodale de l’information perceptive, (ii) les capacités d’adaptation de l’individu aux espaces perceptifs et d’action nouveaux générés par des interfaces et (iii) le rôle de la motricité dans la perception. Au niveau appliqué, ces recherches visent à développer des interfaces homme-machine adaptées aux utilisateurs et aux différents contextes d’usage (e.g. environnements hostiles, handicap, sport).   

Alliant recherche fondamentale et recherche appliquée, le développement d’IHM vibrotactiles permettant d’interagir efficacement avec l’environnement nécessite (i) d’identifier les informations à transmettre à partir des besoins et des spécificités du contexte d’usage des futurs utilisateurs (via une démarche ergonomique), (ii) de déterminer les caractéristiques de la stimulation (intensité, durée, espacement entre les vibrateurs…) et les aspects perceptifs associés en vue d’élaborer des patrons de stimulation perceptibles et discriminables (via une approche psychophysique) et (iii) de déterminer comment coder les informations à transmettre en patrons vibrotactiles et d'évaluer l'efficacité et la robustesse de ce codage dans un contexte multimodal et multitâche proche de la situation d’usage (via une approche expérimentale).

Mots clés : suppléance perceptive, lien perception-action, interfaces homme-machine, multimodalité, approche centrée utilisateurs.   

 

  • Influence de la pratique sur les capacités d’imagerie mentale

Ce thème de recherche questionne les relations entre perception et action via la représentation mentale. Plus précisément, il vise à déterminer quelle est l’influence des expériences sensorielles et motrices associées à la pratique (sportive ou non) sur les capacités d’imagerie mentale. Pour atteindre cet objectif général, les études portent sur (i) l’identification des caractéristiques des tâches de rotation mentale permettant de mettre en évidence des effets sélectifs de différentes pratiques sportives ; (ii) l’influence de manipulations physiques et sensorielles (e.g. manœuvres ostéopathiques) sur les capacités de rotation mentale.

Mots clés : représentation mentale, relation perception-action, pratique sportive, rééducation.  

 


N.B. : chaque page personnelle est rédigée sous l'entière responsabilité de son auteur.