Page personnelle

Dernière modification le 12/03/2018

Vincenzo PASCALE

Docteur

Membre associé de l'équipe LASLAR

Titre de la thèse: Préhistoire de l’écriture plurilingue d' Amelia Rosselli dans les «Primi   scritti» (1952-1963). Une écriture bouleversée.

Résumé : l'adolescence poétique d’Amelia Rosselli est présente dans Primi scritti (1952-1963), un atelier linguistique où la poétesse utilise trois langues, quelquefois au sein des mêmes poèmes et proses. Son trilinguisme raconte son histoire tragique, une vie de refugiée suite à l’assassinat de son père Carlo Rosselli, antifasciste  notoire, et à son origine juive, le nomadisme entre Angleterre, Etats-Unis, Italie et les traumatismes afférents. Dans sa poésie des origines, dans ce barbarisme linguistique, il n’est pas de langue maternelle. Toutes les langues sont sœurs. Dans ce glissement d'une langue à l'autre, dans cette dimension entre les langues, comme une Babel, il y a une recherche d'une universalité de la langue poétique comme dans le langage musical qu’elle a pratiqué assidûment.

Activité didactique, dans les lycées italiens, en tant qu’enseignant d’italien et de latin  à partir de 1990. Actuellement en régime de disponibilité, pour effectuer le doctorat et écrire la thèse.

Éléments biographiques

Cursus studiorum

  • Université de Catania, Italie, Maîtrise Lettres classiques.
  • Université  de Ferrara, Italie, Master1, Communication, multimédia  et didactique.
  • Ministère de l’éducation national, Italie, habilitation et poste en CDI d' enseignant de littérature italienne et latine dans les lycées.
  • Université Rennes 2, Bretagne, étudiant Socrates-Erasmus.
  • Préparation et écriture du mémoire Eugenio Montale et la Bretagne, présenté à l’Université de Sienne.
  • Université pour étrangers de  Sienne, Italie, école de spécialisation: DILS. Diplôme de spécialisation en Didactique italien langue étrangère.

Publication


N.B. : chaque page personnelle est rédigée sous l'entière responsabilité de son auteur.