Page personnelle

Dernière modification le 11/12/2013

Teresa ORECCHIA HAVAS
0231566633
 orecchia-havas@wanadoo.fr
Bureau sh 124

Professeur émérite

Membre associé de l'équipe LASLAR

PUBLICATIONS

« Cérémonies et biographie poétique dans Adán BuenosAyres », in : Fêtes et célébrations en Amérique Latine ( XIXe. et XXe siècles), Actes du VII Colloque international du CRICCAL sous la direction de Claude Fell, mai 2000, América, n° 27, 2001, p.193-202.

«Siete notas y un final sobre la modernidad de Saer», in: Le lieu de (El lugar de) Juan José Saer, Actes du Colloque International sur l'œuvre de Juan José Saer, sous la direction de Milagros Ezquerro, Actes 10, Université Paul Valéry, Montpellier III, 2002, p. 283-308.

«Sur le seuil de la mémoire: Respiration Artificielle, de Ricardo Piglia» ( suivi de: «Au carrefour des formes». Entretien avec Ricardo Piglia),in: Bernard Fouques (éd.), A propos de frontière. Variations socio-critiques sur les notions de limite et de passage, Berne, Peter Lang, collection «Liminaires-Passages interculturels italo-ibériques», LEIA, vol. 2, 2003, p. 103-110.

« Buenos Aires, ville perdue / ville imaginaire : El sueño de los héroes, de Adolfo Bioy Casares », in : Mémoire(s) de la Ville dans les mondes hispaniques et luso-brésilien , Actes du Colloque sur la Ville, Université de Caen, 21-22 novembre 2003, sous la direction de Teresa Orecchia Havas, Berne, Peter Lang, collection « Liminaires- Passages interculturels italo-ibériques », LEIA, vol. 4, janvier 2005, p.349-395.

« Préface » in : Teresa Orecchia Havas (éd.), Mémoire(s) de la Ville dans les mondes hispaniques et luso-brésilien, Berne, Peter Lang, Liminaires/LEIA, vol. 4, janvier 2005, p. IX à XXVI.

« La máscara y los héroes en Respiración Artificial », in : Norah Giraldi Dei Cas, Alicia Chibán et Teresa Mocejko (éds.), Héroes de papel : avatares de una construcción imaginaria en América Latina, Pittsburgh, Revista Iberoamericana, Vol. LXXI, n° 213, octubre-diciembre 2005.

« Genética de la escritura novelística y fronteras enunciativas en algunos cuentos de Ricardo Piglia », in : Actas del XXXV ° Coloquio del Instituto Internacional de Literatura Iberoamericana (IILI), sous la direction de Fernando Moreno, Université de Poitiers, 28 de junio al 1° de julio de 2004. A paraître en 2006-07.

« La experiencia de los modelos : los relatos fundadores y el libro de la literatura en La ciudad ausente », in : Les modèles et leur circulation, Actes du IX Colloque International du CRICCAL, Université de la Sorbonne Nouvelle, 4, 5 et 6 novembre 2004. A paraître en 2006.

« El fantasma de la femineidad : género y metaforización de la creación literaria en dos obras de Ricardo Piglia », in : Françoise Moulin-Civil (éd), Homenaje al Profesor Amadeo López, Université de Paris X Nanterre, à paraître début 2006.

« Máscaras del sujeto y mitos de origen del relato en la narrativa de Ricardo Piglia », in : Ricardo Piglia : la escritura y el arte nuevo de la sospecha, Daniel Mesa Gancedo (coord.), Colección Estudios sobre Autores Hispanoamericanos Contemporáneos dirigida por Carmen de Mora. Universidad de Zaragoza - Universidad de Sevilla. Sous presse.

« El sujeto poético femenino en los dos primeros libros de Juana de Ibarbourou », in : Les sujets féminins et leurs représentations, Actes du 5ème. Colloque International de Traverses, sous la direction de Michèle Ramond, Université de Paris 8, les 9, 10 et 11 juin 2005. En préparation.

« Retratos ficcionales en la narrativa de Ricardo Piglia. Variaciones sobre el retrato del (autor en) artista », in Julio Premat (éd.), El Autor. Estudios sobre literatura argentina, LI.RI.CO /Traverses, Universidad de Paris VIII, à paraître début 2006.

Articles en préparation :

« Viaje al centro de la escritura : el espacio pre- linguístico de la creación en Los pasos perdidos ».

« Los signos de un lenguaje perdido. Memoria y Literatura en Ricardo Piglia ». A être presenté au Colloque International : « Culture et Histoire dans le monde luso-hispanophone », Equipe ‘Romania', Université de Nancy, 1-2 Juin 2006.


    N.B. : chaque page personnelle est rédigée sous l'entière responsabilité de son auteur.