l m m j v s d
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
 
 
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
 
 
27
 
28
 
 
 
 

Message d'état

On recense 10 ouvrages enregistrés dans la base au cours des 10 dernières semaines.

Derniers ouvrages parus

La téléprésence en formation

Cliquez pour agrandir l'image Les diverses formes de téléprésence en éducation, en formation à distance, dans l'accompagnement des étudiants, dans l'usage d'environnements d'apprentissage ou encore au sein de dispositifs de robots de téléprésence se développent dans les universités et les écoles supérieures de formation professionnelle. Elles constituent l'opportunité de reformuler des questionnements et soulèvent des problématiques vives. On peut ainsi se demander comment penser l'articulation entre présence et absence dans ces dispositifs et rendre possible la présence des absents, ou encore s'interroger sur la façon dont se transforme le travail collaboratif. Les éventuels effets sur les processus de médiation et sur les perceptions du corps et les identités doivent également être examinés. La téléprésence en formation rassemble des textes qui tentent de travailler ces questions à partir de recherches et de pratiques d'accompagnement d'étudiants du supérieur, de formation des enseignants et de dispositifs de téléprésence en France, en Belgique, en Suisse et au Québec. [source : site éditeur]

sous la dir. de JEAN-LUC RINAUDO

Londres, iste editions, 2019, (Innovation en sciences de l'éducation) , 218 p., isbn 9781784054519


De la recherche en lecture-écriture à la pratique

Cliquez pour agrandir l'image Les enseignants éprouvent le besoin d'obtenir des outils issus des travaux des chercheurs, directement applicables en classe, particulièrement en didactique de la lecture-écriture. Ainsi, la diffusion des résultats de recherche interroge le rôle de la formation continue dans l'appropriation de ces résultats. Cet ouvrage s'empare de cette problématique et expose des projets de recherche menés au Québec et en France. À partir d'une variété de moyens, notamment en créant du matériel pédagogique ou en engageant les enseignants dans une démarche de recherche, les auteurs témoignent de l'importance accordée à l'appropriation et à la diffusion de leurs résultats dans les milieux scolaires. Bien que ces dernières étapes complexifient parfois le travail des chercheurs, elles sont nécessaires pour développer et maintenir des relations entre la recherche et la pratique. [source : site éditeur]

sous la dir. de Sophie BRIQUET-DUHAZE, Catherine TURCOTTE

Londres, iste editions, 2018, (Management des connaissances) , 170 p., isbn 9781784055042


Beat Literature in a Divided Europe

Cliquez pour agrandir l'image Beat Literature in Europe offers twelve in-depth analyses of how European authors and intellectuals on both sides of the Iron Curtain read, translated and appropriated American Beat literature. The chapters combine textual analysis with discussions on the role Beat had in popular music, art, and different subcultures. The book participates in the transnational turn that has gained in importance during the past years in literary studies, looking at transatlantic connections through the eyes of European authors, artists and intellectuals, and showing how Beat became a cluster of texts, images, and discussions with global scope. At the same time, it provides vivid examples of how national literary fields in Europe evolved during the cold war era. [source : site éditeur]

sous la dir. de Petra JAMES, Harri VEIVO, Dorota WALCZAK-DELANOIS

Leiden, Brill, 2018, (Avant-Garde Critical Studies, 35) , 320 p., isbn 978-90-04-36412-7


Contes et récits juifs et ukrainiens du pays houtsoule

Cliquez pour agrandir l'image Les textes contenus dans cet ouvrage ne sont pas ordinaires. Certes, il y est question de bergers et de princesses, de héros vaillants au coeur généreux et de magiciens aux pouvoirs surnaturels. Mais les montagnes des Carpates qui servent de cadre naturel aux exploits de Dovbouch, le bandit houtsoule, là où le fondateur du mouvement hassidique, le Ba'al Shem tov, vient chercher la communion avec Dieu, sont peu ou mal connues et apparaissent nimbées d'un mystère favorisant les projections fantasmées les plus insolites. Pour la première fois, un même ouvrage réunit des récits, contes et légendes traduits du russe, de l'ukrainien, du yiddish et de l'hébreu dans lesquels sont présents à la fois des personnages juifs et ukrainiens (houtsoules). L'ensemble des textes apporte un éclairage original sur les relations entre ces deux peuples. Les récits sont précédés d'une présentation historique. [source : ]

Boris CZERNY

Paris, Petra, 2018, (Usages de la mémoire) , 380 p., issn 2268-0810, isbn 9782847432077


L'embourgeoisement. Une enquête chez les céréaliers

Cliquez pour agrandir l'image Fin des paysans, crises agricoles, telles sont les représentations les plus communes sur les mondes agricoles. Au contraire, l'enquête ethnographique auprès des céréaliers de l'Est de la France présentée dans ce livre décrit un processus social large propre à de nombreux groupes sociaux bien au-delà de l'agriculture, celui d'embourgeoisement, compris non seulement comme un enrichissement, mais tout autant comme un sens donné à la mobilité sociale ascendante. Au-delà de l'accumulation du capital économique qui en est la condition, l'embourgeoisement se révèle comme une mobilité sociale conservatrice, ici collective, respectueuse de l'ordre social et de la légitimité culturelle des dominants, mobilité ascendante que l'on peut opposer à d'autres formes de mobilité sociale comme celles associées par exemple à la gentrification. Ce livre décrit les mouvements de dépaysannisation initiés au début du xxe?siècle et qui se sont prolongés jusqu'à l'embourgeoisement d'aujourd'hui. L'enquête détaille alors les revenus et le patrimoine de ces agriculteurs, leurs pratiques de consommation et leurs engagements, leurs manières d'habiter et leurs vacances, leurs diplômes et le devenir de leurs enfants, pour finalement faire de ces céréaliers contemporains une des figures qui intègrent les nouvelles franges patrimoniales et économiques de la bourgeoisie. Cette ethnographie des classes sociales démontre, au-delà des discours sur la détresse paysanne, combien l'agriculture française est plurielle. [source : site éditeur]

Gilles LAFERTÉ

Paris, Raisons d'agir, 2018, (Cours & travaux) , 376 p., isbn 9782912107916


Le monde privé des femmes. Genre et habitat dans la société française

Cliquez pour agrandir l'image Les évolutions récentes de la famille et du monde du travail ont contribué ces dernières années à faire évoluer la manière dont le logement participé à la recomposition des identités sexuées et des rapports de pouvoir entre les sexes. La généralisation du travail salarié des femmes a-t-elle modifié le rapport à l'habitat et les stratégies d'achat, de location ou sous-location du logement ? Le lien entre les femmes et l'habitat évolue-t-il avec le développement des formes contemporaines de domesticité et d'emplois à domicile ? La maison est-elle encore principalement un lieu de domination masculine ? Dépassant une vision réifiée des rapports de pouvoir dans la sphère privée, cet ouvrage montre que le logement peut, dans certaines conditions, constituer un lieu d'affirmation de soi pour les femmes, par exemple au sein de populations défavorisées, mais confirme aussi combien cet équilibre demeure fragile. À travers les différentes contributions qui analysent la sphère du logement comme lieu de vie, et plus largement l'habitat comme environnement social, les auteurs insistent sur l'intérêt de le désenclaver en le reliant avec la sphère professionnelle. Considérant le logement dans ses dimensions matérielle, symbolique, économique et juridique, cet état des lieux propose de nouvelles perspectives de recherche. [source : site éditeur]

sous la dir. de Catherine BONVALET, Pascale DIETRICH-RAGON, Anne LAMBERT

Paris, ined, 2018, (Questions de populations, 3) , 288 p. , isbn  978-2-7332-6023-4


La consistance des crises. Autour de Michel Dobry

Cliquez pour agrandir l'image L'oeuvre de Michel Dobry apparaît comme une des plus singulières et fécondes dans l'univers de la science politique contemporaine. Enrichi d'un entretien inédit, cet ouvrage présente une relecture de ses réflexions, et notamment de Sociologie des crises politiques, récemment réédité. [source : site éditeur]

sous la dir. de Brigitte GAÏTI, Johanna SIMÉANT-GERMANOS

Rennes, Presses universitaires de Rennes (PUR), 2018, (Res publica) , 330 p. , isbn 978-2-7535-6532-6


Les nouveaux enjeux du secteur social et médico social : décloisonner/coordonner les parcours de vie et de soin

Cliquez pour agrandir l'image La notion de parcours de vie impose une transformation profonde des modalités d'organisation du secteur médico-social, sanitaire, éducatif ou d'accès aux structures de droit commun. Lorsqu'il s'agit de suivre et d'accompagner des personnes en situation de handicap ou de dépendance, ainsi que des malades chroniques, elle implique de définir avec les usagers leur projet de vie. En conséquence, ce travail impulse une dynamique d'élaboration et de prise de décision à la croisée de plusieurs secteurs. Accompagner les personnes en situation de handicap ou malades chroniques dans l'élaboration de leur parcours de vie, favoriser l'accessibilité aux services de droit commun, les aider à s'autonomiser et à trouver des réponses à leurs besoins et attentes, implique la mise en oeuvre de dispositifs innovants en matière d'éducation thérapeutique, d'inclusion scolaire et péri-scolaire, mais aussi de soutien à la parentalité pour les familles les plus vulnérables. La pluralité des modalités de mise en oeuvre de programmes d'éducation thérapeutique et de dispositifs sanitaires et médico-sociaux d'accompagnement rend difficile la lecture des services proposés à la fois pour les usagers et pour les agents impliqués dans leur mise en oeuvre. Si de manière consensuelle, la pluridisciplinarité est reconnue comme indispensable, la coopération entre les intervenants, elle, est essentielle. Pourtant cette coopération nécessite d'être pensée et analysée dans sa complexité, c'est-à-dire au point d'intersection entre les intérêts et les enjeux des agents à et pour cette pratique éducative, les moyens dont ils disposent pour sa mise en oeuvre, sa temporalité (hospitalisation de jour, moyen séjour, stage intensif), les lieux d'exercice (service hospitalier, pôle de santé, domicile du patient, etc.). La coordination des parcours de vie appelle donc une exploration multidimensionnelle : sociologique, psychologique, philosophique, politique et anthropologique approfondie de toutes ces dimensions. Cet ouvrage tente d'apporter des éléments de compréhension en interrogeant, dans un même mouvement, les mécanismes implicites et explicites de la collaboration interprofessionnelle, les questions de l'inclusion sociale et scolaire, de l'éducation thérapeutique des jeunes en situation de handicap, ainsi que les transformations identitaires des acteurs qui coopèrent à la construction des parcours de vie. [source : site éditeur]

sous la dir. de NICOLAS GUIRIMAND, ALAIN LEPLEGE, Philippe MAZEREAU

Nîmes, Champ social éditions, 2018, 250 p., isbn 9791034603985


Le Métier d'enseignant spécialisé

Cliquez pour agrandir l'image Véritable guide pour accompagner le parcours des enseignants spécialisés à leur entrée dans le métier et tout au long de leur carrière, cet ouvrage met au jour les grands enjeux de l'école inclusive, et propose une présentation du renouveau de la formation professionnelle spécialisée et une réflexion sur les adaptations des pratiques professionnelles qui en découlent. Ces contenus intègrent : une lecture des textes institutionnels afférents à la formation professionnelle spécialisée, une analyse des travaux scientifiques les plus récents sur le handicap et la grande difficulté scolaire, une étude de cas concrets issus des expériences relatées par les différents acteurs du terrain scolaire. [source : site éditeur]

sous la dir. de Diane BEDOIN

Futuroscope, Réseau Canopé, 2018, (Maîtriser) , isbn 978-2-240-04906-3


Réseaux communautaires et variation dans le langage en moyen français et français préclassique

Cliquez pour agrandir l'image L'objectif de ce dossier de quatre articles est d'aborder la variation dans le langage comme signe d'appartenance à un groupe d'individus. L'idée est que les choix de langage signalent l'adhésion d'un locuteur à un réseau communautaire. L'approche est linguistique mais veut s'appliquer à des corpus de tout type. Dans la mesure où elles permettent de suivre la constitution et la progression de réseaux communautaires pour une langue bien documentée comme le français, les ressources anciennes offrent en l'occurrence une opportunité de faire l'archéologie des pratiques d'écriture en réseau. Il s'agit ainsi de voir dans la tradition textuelle, littéraire ou non, de cette large période (c. 1400-1650) le processus de constitution d'une écriture communautaire. Ainsi, les contributions concernent des processus touchant différents aspects de la dimension communautaire de l'emploi du langage. C'est l'insertion dans une communauté idéologique et esthétique que donnent à voir les traits linguistiques différenciés mais récurrents dans les études de P. Mounier et de M. Speyer. En-deçà des choix stylistiques que permettent ces productions littéraires, un effort individuel d'acquisition de la langue légale est en jeu dans l'analyse de I. Bretthauer. Enfin, la langue de spécialité comme marqueur d'un groupe professionnel fait l'objet de l'étude de C. Laske. Ces quatre analyses de cas entendent encourager, c'est le souhait des coordinateurs de ce dossier, la recherche de typologies englobantes pour la compréhension du rôle des rapports communautaires dans l'évolution de la langue et l'écriture de textes. [source : site éditeur]

sous la dir. de Pierre LARRIVÉE, Pascale MOUNIER

corela, HS 26, , CerLiCO, isbn 9782841338818


Facebook icon