Rdv

Séminaire

  • Début : 02/10/2020 - 09:30
    Fin : 02/10/2020 - 12:30
    Responsable(s) scientifique(s) : Pascale Mounier

    A suivre en direct sur internet.

    Cette année, avec l’incertitude des déplacements, de l’accueil sur site, le séminaire patrimoine écrit en Normandie prévu le 2 octobre à la MRSH de Caen université, aura lieu sous la forme d’une demi-journée dématérialisée. Les inscriptions pour suivre la matinée seront ouvertes début septembre. Nous vous communiquerons en temps voulu le lien pour visualiser la matinée.

    • 9h30 Accueil
       
    • 9h45 - 10h15 : Les mémoires numériques du séminaire : le carnet PAENO

       
    • 10h15 - 11h45 : 10 années de séminaire : les projets présentés et soutenus
      • Rassemblement virtuel de manuscrits dispersés et enjeux interprétatifs : l’exemple de l’abbé Castel de Saint-Pierre par Carole Dornier, professeur, Université de Caen Normandie
      • Le séminaire patrimoine écrit depuis 10 ans, prémices, partenariat et évolution par Bernard Huchet, conservateur des bibliothèques
         
    • 11h45 – 12h30 Ressources numériques en bibliothèques et services d’archives

    Les portails de valorisation du patrimoine écrit, Elisabeth Olive, directrice adjointe des archives départementales du Calvados ; Olivier Nidelet, responsable des archives et du patrimoine et Estelle Charlot, adjointe fonds local et patrimoine de la médiathèque Jean-Renoir de Dieppe ; Maëva Villerot, responsable du fonds patrimonial de la médiathèque Rolland-Plaisance d’Evreux

    Plus d'infos : https://paeno.hypotheses.org/

  • Lieu : MRSH
    Début : 25/11/2020 - 14:00
    Fin : 25/11/2020 - 18:00
    Responsable(s) scientifique(s) : B. Poitrenaud-Lamesi / E. Labbate

     

    Il existe aujourd’hui un mouvement révolutionnaire transdisciplinaire d’un retour à ce qui pourrait encore relier l’homme au monde : c’est celui du choix de l’« humilité », de la « pauvreté »,  des limites esthétiques et éthiques nécessaires aujourd’hui pour construire un commun dans le respect du « système monde ».  Tout particulièrement dans l’art contemporain – et en opposition à certaines  tendances solipsistes du « Monde de l’art » visant, coûte que coûte, la production-marchandisation-enrichissement, et entraînant, donc, différentes formes d’inégalité –, il s’agira de faire le point sur d’autres approches critiques ou artistiques qui remettent en cause justement la notion de « propriété », de « bien », de « produit », en proposant des formes de création nouvelles valorisant, par exemple, le partage, le peu, l’involontaire et l’éphémère. Plus précisément, à travers une approche transdisciplinaire (sociologie, histoire et critique de l’art, esthétique, écologie, paroles d’artistes…), il s’agira de réfléchir à la relation que l’art contemporain entretient avec la « terre », au sens large du mot, en termes de « pauvreté » (au sens étymologique du mot « paupertas », « ce qui produit peu ») et de « propriété » (critique du marché de l’art, remise en cause des modalités des transactions, de la notion de propriété, de l’œuvre-produit …).

     

    • Invité : Roberto Barbanti
Facebook icon